Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 décembre 2010 6 18 /12 /décembre /2010 00:03

Toutes les expériences au Grand Café des Capucines m'avaient laissé un goût amer : prix élevés, service approximatif, cuisine peu soignée, plats souvent servis froids... Cette fois encore, le repas fût désastreux, tout comme la pièce de théâtre qui suivit et qui avait justifié un dîner rapide dans le quartier : Le Prénom... je m'attendais à un monument de lourdeur et je dois dire que le résultat a dépassé mes espérances ! Clichés en tous genres, blagues grosse ficelle, degré zéro de la subtilité, public de dindes gloussant à qui mieux mieux pour récolter leur minute de gloire. Insupportable ! Et dire que le spectacle fait salle comble... Je m'interroge sur les attentes de mes contemporains : du divertissement sans esprit, prêt-à-gober, où il suffit de rire bêtement comme un chien de Pavlov au signal de comédiens qui en rajoutent dans le démonstratif au cas où on n'aurait pas compris ? Bref, soirée de M...

 

CIMG5422

 

Café des Capucines, donc... Salle art déco avec moquettes cra cra, mais lumières tamisées qui masquent les négligences

 

CIMG5423

 

CIMG5426

 

Bisque de poissons en croûte, genre de bouillasse épaisse dans laquelle on ne distingue absolument rien, sur laquelle on fait gonfler une pâte feuilletée qui ira s'avachir dans la soupe - et c'est le gloubi boulga !

 

CIMG5424

 

Cabillaud et fondue de choux, servi froid...

 

CIMG5425

 

Moelleux au chocolat

 

CIMG5427

 

Glace avec chantilly en bombe et madeleine sèche. C'est la fête !!!!

 

CIMG5428

 

N'y allez pas, en plus c'est cher : Café des capucines. N'y allez pas non plus, c'est cher, lourd et gras : Le Prénom au Théâtre Edouard 7. 

Partager cet article

Repost 0
Published by foodista - dans Paris
commenter cet article

commentaires

sur instagram : suivre Foodistacity

foodista.inthecity@gmail.com

Recherche

 badge-2-white-160x82

 

Categories