Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 mai 2010 3 05 /05 /mai /2010 00:55

Les Bouquinistes est un des restaurants supervisés par le cuisinier étoilé Guy Savoy. Il est bien précisé sur le site internet, la différence entre le restaurant Guy Savoy triple étoilé rue Troyon à Paris et les autres adresses dites "avec G.S"  (Le Chiberta 1*, Les Bouquinistes et l'Atelier Maître Albert).

 

b1

 

Le lieu est idéalement placé, les tables avec vue sur les quais de seine sont agréables. Décoration très "arty".

 

b2

 

Déjeuner à la carte, voici les plats :

Bar à la plancha, pommes de terres, artichauts et pamplemousses à 36 euros. Le pavé de poisson est plutôt chiche car disposé sur une bonne couche de légumes et recouvert d'une bonne épaisseur d'écailles. Au total les quantités sont limitées pour un plat à la carte. La sauce est versée par le serveur en dose très limitée... et avec quelque retard. Il faut en redemander... Au total un plat peu élaboré, très frugal.

 

b_bar

 

Langoustines rôties, risotto moules et asperges, 34 euros. Les quantités sont ici correctes pour un plat à la carte, qui est plus travaillé, saveurs agréables, risotto moelleux, cuisson des langoustines bien maîtrisée.

 

b_l

 

En dessert, comme un soufflé au chocolat, passion et mangue. (12 euros) Pas plus de précision dans l'intitulé, on découvre que la mangue est servie en sorbet (5 minutes après le "soufflé") qui est en fait une mousse au chocolat cuite à l'assiette, sans plus de façon ni aucun effort de présentation... Du coup, pas eu envie de prendre une photo, cela ressemblait à une masse noire au fond d'une assiette à soupe.

Café gourmand à 11 euros qui est plutôt bien réussi autour de saveurs café, chocolat et praliné. Le carré de fondant au chocolat est servi chaud ; je le trouve extrêmement sucré, dommage. Crème brulée café agréable, glace café moelleuse et fine, très savoureuse, verrine chocolat - chantilly pralinée.

 

b_caf

 

L'impression globle est plus que mitigée et décevante pour un déjeuner à la carte. Les plats sont sans originalité, sans sophistication particulière, aucune petite touche créative s'agissant des saveurs. Le bar est servi dans une version plus que frugale, sans préparation et en portion ridicule. Très inégal, donc, même remarque pour les desserts. Le service laisse à désirer, il semble manquer un maître d'hôtel. Beaucoup de va et vient sans efficacité, beaucoup de contretemps, des demandes de précisions sur les plats qui semblent incongrues, des tentatives de réponses qui dénotes des connaissances approximatives... En fait, on s'aperçevra qu'une large proportion du personnel est "en stage" et cela se ressent (exemple, une corbeille de pain qui passe d'une table desservie à de nouvelles convives...). Pour un restaurant se présentant dans une gamme plutôt élevée avec des prix élevés, c'est vraiment regrettable. Le voisin "Kitchen Gallery", relire notre revue ici, propose des formules du midi à des prix très doux, pour des portions plus importantes et une cuisine beaucoup plus élaborée et créative, avec le chef en cuisine et un service attentionné, connaisseur, sachant parler des plats et de leur composition et efficace. Dans la rue des grands-augustins, on va donc au Kitchen Gallery où nos expériences renouvellées ont toujours été un plaisir, et on évite Les Bouquinistes. Dommage car Guy Savoy est un cuisinier fort sympathique et chaleureux, et semble-t-il soucieux d'une cuisine à la fois exigeante et accessible. Les grands cuisiniers ne devraient donc associer leur "nom" qu'à des établissements dont ils ont pu s'assurer la qualité constante. 

 

Les Bouquinistes, 53 quai des Grands Augustins, Paris

Partager cet article

Repost 0
Published by foodista - dans Paris
commenter cet article

commentaires

Chrisos 05/05/2010 09:42


dans mon souvenir, les Bookinistes attire surtout des touristes américains!


sur instagram : suivre Foodistacity

foodista.inthecity@gmail.com

Recherche

 badge-2-white-160x82

 

Categories