Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
17 novembre 2013 7 17 /11 /novembre /2013 08:15

J'avoue que la prolifération de macarons, souvent produits en quantité industrielle y compris par les pâtissiers renommés rend difficile la comparaison. Ce ne sont donc pas les macarons qui m'attirent chez pierre Hermé mais les pâtisseries. Malheureusement j'avais été un peu déçue par le "carrément chocolat", alors que je suis une inconditionnelle de la fève de cacao. Trop sophistiqué et finalement trop "gras", n'apportant rien d'exceptionnel s'agissant des saveurs. Cette fois, j'ai tenté le deux-mille feuilles praliné, et je ne comprends pas cette pulsion soudaine en passant devant la boutique puisque a priori, je n'aime pas le praliné et très peu les feuilletages... Et ce fût une révélation ! Le feuilleté est croustillant caramélisé, extase à chaque bouchée... quant à la crème pralinée, il s'agit d'une mousseline légère et veloutée mais incoyablement parfumée ! Les textures autant que les saveurs m'ont complètement séduite.

Le deux-mille feuilles praliné de Pierre Hermé
Le deux-mille feuilles praliné de Pierre Hermé

Et toujours la collection Ispahan, signature du chef

Le deux-mille feuilles praliné de Pierre Hermé
Le deux-mille feuilles praliné de Pierre Hermé
Le deux-mille feuilles praliné de Pierre Hermé

Pierre hermé, ici boutique Bonaparte, Paris :

site web

Repost 0
Published by foodista - dans Paris pâtisserie
commenter cet article
16 novembre 2013 6 16 /11 /novembre /2013 07:49

La pâtisserie Ciel est dédiée à la dégustation des "angel cakes", gâteaux ultra légers faits de blancs d'oeufs et de sucre. Un petit comptoir à la japonaise (quelques places seulement) permet de l'accompagner d'un thé grand cru de la maison Jugetsudo sur place. Il est également possible de déjeuner, ou de dîner : le soir, c'est les whiskies qui sont à l'honneur.

La pâtissière Aya Tamura a un beau parcours : Jules Verne, Mandarin Oriental. Et c'est en association avec le restaurant Sola tout proche que cette boutique a vu le jour.

Les angel cakes se déclinent en différentes saveurs : chocolat, vanille, framboise, pour les classiques ; yuzu, sésame noir, matcha pour les touches japonisantes.

Ciel, angel cakes à Paris
Ciel, angel cakes à Paris
Ciel, angel cakes à Paris

Il est tentant de déguster sur place, le lieu est clair, zen et apaisant, mais les boîtes dans lesquelles sont emballés individuellement les angel cakes sont si mignonnes que ce sera à emporter !

Ciel, angel cakes à Paris

Je m'attendais à une texture spongieuse et une saveur un peu fade... Mais quelle surprise de découvrir cette pâtisserie tout en légèreté et fondant, comme un financier meringué aérien, avec un parfum cacao bien présent. Très peu sucré, très équilibré, et véritablement addictif !

Ciel, angel cakes à Paris

Pâtisserie Ciel, 3 rue Monge, Paris 5, site web

Repost 0
Published by foodista - dans Paris pâtisserie
commenter cet article
12 novembre 2013 2 12 /11 /novembre /2013 08:19

La cuisine d'Hélène Darroze est à son image, généreuse et bienveillante. En entrant dans sa "salle à manger", le restaurant de la rue d'Assas à Paris, on se sent immédiatemment convié à un moment de plaisir. L'acceuil est chaleureux, l'espace cosy et feutré.

Déjeuner chez Hélène Darroze, Paris

Pour nous ouvrir l'appétit, une focaccia toute chaude, d'un moelleux mémorable, littéralemment addictive, et de fines tranches de jambon de bigorre découpées devant vous, à picorer à partager. De bons produits, de la simplicité, voilà qui installe une athmosphère de convivialité qui va faire de ce repas un moment heureux.

Déjeuner chez Hélène Darroze, Paris

La formule proposée au déjeuner comprend deux entrées du jour, un plat au choix à la carte et le dessert du jour. Ce jour-là, la première entrée était une crème brûlée de foie gras, sorbet granny smith et espuma cacahuète. Très réussi avec la saveur du foie gras qui domine, une touche d'acidité avec la pomme verte et une écume enveloppante, douce et boisée. Le jeu de textures rend la dégustation très agréable en bouche.

Déjeuner chez Hélène Darroze, Paris
Déjeuner chez Hélène Darroze, Paris

La deuxième entrée est un risotto ultra crémeux, parfaitement réussi, au homard, émulsion parmesan. Un délicieux moment de dégustation. D'autant qu'à priori, je n'apprécie pas le risotto, mais voilà, quand je me sens entre de bonnes mains, je me laisse porter : dans cette ambiance conviviale et généreuse, j'étais certaine que ce risotto-là serait merveilleux.

Déjeuner chez Hélène Darroze, Paris

Pour le plat à la carte, j'ai choisi le foie gras, c'est l'un des produits de prédilection d'Hélène Darroze. Poêlé, fondant et savoureux, accompagné de mirabelles rôties (association qui m'a enchantée) et de choux de bruxelles, condiment gomasio.

Déjeuner chez Hélène Darroze, Paris

Le dessert, chocolat évidemment, incroyable, en différentes textures et arômes, qui comble l'amatrice de chocolat noir corsé que je suis.

Déjeuner chez Hélène Darroze, Paris

Quelques mignardises offertes avec le café et on s'en va, léger et heureux : un repas chez Hélène Darroze, c'est une parenthèse enchantée, un vrai remède à la morosité.

Déjeuner chez Hélène Darroze, Paris

Hélène Darroze, 4 rue d'assas, Paris 6 : site web

Repost 0
Published by foodista - dans Paris restaurants
commenter cet article
5 novembre 2013 2 05 /11 /novembre /2013 08:21

Le concept est tout nouveau et enthousiasmant : faire du petit-déjeuner une expérience gastronomique. C'est la belle idée qui a conduit l'équipe du restaurant La Scène à l'hôtel Prince de Galles - avec l'impulsion de la talentueuse chef Stéphanie Le Quellec - à concevoir un petit-déjeuner haute couture, réalisé à la minute dans les cuisines ouvertes sur la salle. Pour ceux qui comme moi considèrent le petit-déjeuner comme un vrai repas, c'est un véritable bonheur !

L'accueil est charmant, distingué et bienveillant, d'une grande disponibilité pour partager une connaissance des produits sélectionnés : thés d'exception, cafés grands crus travaillés comme des liqueurs, confitures Ferber, pâtes à tartiner maison, viennoiseries revisitées par les chefs, plats autour des oeufs élaborés comme ceux d'un dîner gastronomique, gourmandises...

Le petit-déjeuner commence par un amuse-bouche clin d'oeil à la poire belle hélène

Petit-déjeuner gastronomique au restaurant La Scène, Hotel Prince de Galles Paris

Se poursuit par des pains et viennoiseries : le croissant est retravaillé dans une forme escargot, la brioche vanillée est divine...

Petit-déjeuner gastronomique au restaurant La Scène, Hotel Prince de Galles Paris

Les beurres bordier sont parfumés : à la vanille (exquis), au yuzu, demi-sel, nature

Petit-déjeuner gastronomique au restaurant La Scène, Hotel Prince de Galles Paris

Et de confitures et pâtes à tartiner maison, miel

Petit-déjeuner gastronomique au restaurant La Scène, Hotel Prince de Galles Paris
Petit-déjeuner gastronomique au restaurant La Scène, Hotel Prince de Galles Paris

Nous choisissons un plat sucré : la brioche perdue caramélisée, qui se présente comme un cube, accompagné d'une crème citronnée et d'une crème fouettée à la minute, c'est délicieux

Petit-déjeuner gastronomique au restaurant La Scène, Hotel Prince de Galles Paris
Petit-déjeuner gastronomique au restaurant La Scène, Hotel Prince de Galles Paris

On accompagne d'un thé vert earl grey (c'est rare !) servi dans les règles de l'art avec sablier pour l'infusion.

Petit-déjeuner gastronomique au restaurant La Scène, Hotel Prince de Galles Paris

La salle est très agréable, calme, avec des éclairages optimisés selon le moment de la journée et l'ambiance.

Petit-déjeuner gastronomique au restaurant La Scène, Hotel Prince de Galles Paris

La formule nous a enchantés, l'accueil et le service ont rendu ce moment exceptionnel, et nous n'avons qu'une envie : le partager de nouveau avec les êtres chers que l'on a envie de régaler !

Petit-déjeuner gastronomique au restaurant La Scène, Hotel Prince de Galles Paris

La Scène, Hotel Prince de Galles, avenue Georges V, Paris, toutes les informations sur le site web

Repost 0
Published by foodista - dans Paris breakfast
commenter cet article
29 octobre 2013 2 29 /10 /octobre /2013 08:36

Difficile d'obtenir une réservation au Palégrié à Lyon : les gastronomes ne cessent d'en faire l'éloge et notre attente était donc exigeante. L'accueil de Chrystel est bienveillant et attentionné, de l'échange téléphonique au service en salle. On se sent choyé, entre de bonnes mains, dans les meilleures dispositions pour se régaler.

Palegrié à Lyon

Les prix sont très raisonnables, pour des produits de qualité, choisis au jour le jour (avec une carte quotidiennement renouvellée au gré de l'approvisionnement), pour une cuisine d'auteur.

Palegrié à Lyon

L'entrée du moment proposée en marge du menu du jour associait un excellent foie gras et des tagliatelles de céleri rémoulade. Audacieuse association parfaitement réussie entre le fondant incroyable du foie gras et le croquant du céleri dans une octueuse mayonnaise très légère et parfumée.

Palegrié à Lyon

On poursuit avec un merlu cuit rosé avec des légumes d'automne. Le poisson est d'une fraîcheur irréprochable, la cuisson rosée lui donne une texture ultrafondante. Le potimarron rôti est délicieux, sucré-caramélisé. Les cébettes apportent une touche d'amertume et d'acidité qui réveille l'ensemble sans anéantir les autres saveurs.

Palegrié à Lyon

Le dessert est à la hauteur du repas, poire pochée, mousse chocolat jivara aérienne, glace meringuée, on termine sur cette magnifique composition sucrée.

Palegrié à Lyon

Et les mini madeleines maison toutes chaudes, avec une touche d'agrume confit, viennent agréablement accompagner le café. Avant de repartir, nous n'avons qu'une envie : réserver de nouveau !

Palegrié à Lyon

Palégrié, 8 rue du Palais-Grillet, Lyon,

site web

Repost 0
Published by foodista - dans Lyon restaurants
commenter cet article
28 octobre 2013 1 28 /10 /octobre /2013 10:57

L'an dernier, Le célèbre chef de Vonnas Georges Blanc a racheté l'espace où officiait Nicolas Le Bec (2*) - nous avions alors adoré un déjeuner exécuté par Takao Takano, lequel a aujourd'hui ouvert son propre restaurant (figurant en bonne place sur notre wish list). Le Bec ayant mis la clef sous la porte, c'est un jeu de chaises musicales gastronomiques qui s'est joué à Lyon, où les chefs déploient leurs brasseries "bis" pour une cuisine plus accessible que dans leurs restaurants étoilés. Bocuse a ainsi quadrillé l'agglomération lyonnaise avec ses brasseries Est Ouest Nord Sud, et Georges Blanc est le dernier arrivé dans la presqu'île.

Le centre by Georges Blanc, Lyon
Le centre by Georges Blanc, Lyon

L'espace a été redécoré façon steakhouse. L'accueil est plutôt avenant, ambiance et cuisine typique des brasseries.

Un gaspacho de tomate assez épicé et vinaigré est offert pendant la lecture des cartes et menus.

Le centre by Georges Blanc, Lyon

Certes, la viande de boeuf (origines) est à l'honneur, mais pour moi, Georges Blanc, c'est la Bresse, et même si je sais bien qu'il n'est qu'un prête nom dans l'affaire, je me laisse tenter par le suprême de volaille de bresse façon singapour, dans un bouillon parfumé à la coriandre et citronelle, servi avec un riz au jasmin et des haricots vapeur. La volaille est charnue et délicieusement fondante, pas de doute, la qualité du produit fait toute la différence et le bouillon est particulièrement savoureux, mais avec suffisamment de délicatesse pour laisser la viande au premier plan.

Le centre by Georges Blanc, Lyon
Le centre by Georges Blanc, Lyon

Les desserts sont des classiques de brasserie. La coupe glacée est décevante (glaces trop froides, chantilly industrielle en bombe) pour un prix plutôt élevé : 8 euros. Au total l'addition est assez élevée à la carte (26 euros le plat, 8 euros le dessert) : comme souvent dans les brasseries, on se dit que l'on aurait mieux fait de réserver dans un semi-gastronomique qui propose des formules beaucoup plus attractives pour une cuisine créative et de qualité. A Lyon, les bonnes tables abordables ne manquent pas : La Rémanence, L'ourson qui boit, Le Palégrié (à suivre).

Le centre by Georges Blanc, Lyon

Le centre by G. Blanc, 14 rue grolee, Lyon, site web

Repost 0
Published by foodista - dans Lyon restaurants
commenter cet article
26 octobre 2013 6 26 /10 /octobre /2013 10:48

Les parisiens ont Big Fernand ; à Lyon c'est King Marcel qui prépare des burgers de luxe. A déguster sur place au comptoir, en salle ou en terrasse, ou bien à emporter. L'accueil est avenant et les noms des burgers nous font bien rire.

King Marcel, burger à Lyon
King Marcel, burger à Lyon
King Marcel, burger à Lyon

Tout est fait maison, avec des ingrédients rigoureusement sélectionnés

King Marcel, burger à Lyon

On repart avec un sac

King Marcel, burger à Lyon

Et un Marcel Cerdan sans fromage, joliment plié

King Marcel, burger à Lyon

Le pain est divin, dense et moelleux à l'intérieur mais encore croustillant de sa fraîcheur à l'extérieur, la viande est fondante et gouteuse, les oignons rouges caramélisés et le ketchup maison apportent saveurs et épices, Marcel est un héros !

King Marcel, burger à Lyon

King Marcel, 31 rue mercière Lyon,

site web

Repost 0
Published by foodista - dans Lyon burger
commenter cet article
24 octobre 2013 4 24 /10 /octobre /2013 08:31

Je n'avais entendu que du bien de ce petit restaurant à Lyon, très prisé des connaisseurs. Il faut réserver très à l'avance, et pour cause, l'accueil à la japonaise est adorable, la cuisine subtile et les prix ultra-doux, comme ce déjeuner en 3 plats à ... 18 euros !

L'ourson qui boit, restaurant à Lyon
L'ourson qui boit, restaurant à Lyon

En entrée, un filet de canette en salade, figue, légumes, vinaigrette de poivre japonais. Subtile déclinaison de parfums qui nous met en appétit.

L'ourson qui boit, restaurant à Lyon

Le plat qui suit est une belle réussite : médaillon de plie (habituellement je trouve ce poisson plutôt sec ; ici il est fondant), émulsion de champignon aux saveurs corsées, qui cache des crevettes à la tomate et du chou sauté. Là encore, l'association de saveurs est délicate.

L'ourson qui boit, restaurant à Lyon
L'ourson qui boit, restaurant à Lyon

En dessert, une terrine de chocolat à tomber, twistée par un sorbet pamplemousse qui apporte une douce amertume (oui, je maintiens l'oxymore). Tout cela servi avec une bienveillance toute japonaise, discrétion et paroles à voix douce. Rares sont les occasions comme celle-ci de se sentir choyé, et baisser la garde, se laisser porter tout au long de ce moment apaisé et enchanteur.

L'ourson qui boit, restaurant à Lyon

L'ourson qui boit, 23 rue royale, Lyon, réserver au 04 78 27 23 37

Repost 0
Published by foodista - dans Lyon restaurants
commenter cet article
22 octobre 2013 2 22 /10 /octobre /2013 08:03

La Rémanence est un restaurant peu médiatisé, peu récompensé, et pourtant, c'est une vraie pépite lyonnaise. L'accueil y est attentionné et distingué, la salle intimiste avec plusieurs salons et grandes tables espacées. Nous l'avons découvert avec bonheur (relire ici) et nous voilà repartis pour un agréable voyage gustatif.

La Rémanence, restaurant Lyon

Les bouchées apéritives sont excellentes, avec cuillères de foie gras brûlé caramélisé

La Rémanence, restaurant Lyon

Excellent pain tout chaud sorti du four et beurre que l'on ne peut s'empêcher de tartiner

La Rémanence, restaurant Lyon

En pré-entrée, une purée de panais à l'huile d'olive, cecina

La Rémanence, restaurant Lyon

En entrée, Foie gras de canard grillé à la plancha,
Velouté de châtaignes de l’Ardêche, bouillon aux senteurs de truffe.
Excellent, savoureux, raffiné, un vrai moment d'extase gastronomique

La Rémanence, restaurant Lyon
La Rémanence, restaurant Lyon

Le plat, côte de taureau cuite sur la braise, crumble de champignons, jus au foie gras. Délicieux, avec une purée de patate douce.

La Rémanence, restaurant Lyon
La Rémanence, restaurant Lyon

Après ce copieux repas, nous ne prendrons pas de dessert, mais nos papilles seront ravies de terminer sur une note sucrée avec d'excellentes mignardises maison.

La Rémanence, restaurant Lyon

La Rémanence, 31 rue du bat d'argent, Lyon 1er (presqu'île) site web

Repost 0
Published by foodista - dans Lyon restaurants
commenter cet article
21 octobre 2013 1 21 /10 /octobre /2013 14:20

Les pâtisseries de Sève à Lyon sont divines, et il est impossible de passer devant da boutique des halles Paul Bocuse sans craquer...

Sur les quais, une autre boutique dispose de quelques tables en terrasse ou à l'intérieur pour prendre le temps d'une dégustation avec une boisson.

Le choix est difficile !

Seve, Pâtissier à Lyon
Seve, Pâtissier à Lyon
Seve, Pâtissier à Lyon

Un tiramisu revisité, avec pâte de fruits et guimauve café, viendra cette fois completer la longue liste des entremets qui enchantent nos papilles !

Seve, Pâtissier à Lyon
Seve, Pâtissier à Lyon
Seve, Pâtissier à Lyon
Seve, Pâtissier à Lyon

Seve, Lyon, toutes les adresses sur le site web

Repost 0
Published by foodista - dans Lyon pâtisserie
commenter cet article

sur instagram : suivre Foodistacity

foodista.inthecity@gmail.com

Recherche

 badge-2-white-160x82

 

Categories