Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
11 octobre 2012 4 11 /10 /octobre /2012 07:30

Entracte remplace désormais Cuisine et dépendances acte I : la cuisine du chef Fabrice Bonnot se décline en deux adresses : Entracte et Cuisine et dépendances acte II.

 

lyon 1548

 

Déjeuner rapide chez Entracte, accueil et service agréables.

 

lyon 1549

 

Le plat : Suprême de volaille, sauce aux cèpes, accompagné d'une cocotte de légumes déglacés au vinaigre balsamique. La saveur corsée du champignon est bien présente. C'est tout simple mais réussi, parfait pour le déjeuner.

 

lyon 1550

 

lyon 1551

 

lyon 1552

 

En dessert, une brioche perdue aux poires, sauce caramel. Le brioche n'est pas assez "juteuse" à mon goût, elle semble à peine imbibée et passée au grill. Deux fines tranches de poires et une sauce seulement en décor, c'est un peu léger, on aurait aimé une quantité plus généreuse pour agrémenter la brioche.

 

lyon 1553

 

lyon 1554

 

Les prix : 18 euros le plat, 7.50 le dessert, à la carte (les formules déjeuner sont moins onéreuses et les propositions très alléchantes aussi...)

 

Entracte Lyon, 46 rue Ferrandière, Lyon 2, site web

Repost 0
Published by foodista - dans Lyon
commenter cet article
23 février 2011 3 23 /02 /février /2011 11:07

Le Petit Négo, c'est l'annexe du Grand Café des Négociants à Lyon (relire ici nos différentes aventures)

 

IMG_0152

 

Spécialité de glaces de grande qualité, très parfumées, douces et moelleuses, avec une chantilly divine, servies avec soin. Ici Chocolat, Speculoos

 

IMG_0150

 

IMG_0151

 

Le Petit négo, place F regaud, Lyon presqu'ile site web

Repost 0
Published by foodista - dans Lyon
commenter cet article
20 février 2011 7 20 /02 /février /2011 21:03

Pause chocolat chaud au Grand Café des Négociants, Lyon

 

IMG_0153

 

Toujours un plaisir de s'attabler dans cette magnifique salle, pour un déjeuner (relire ici) ou un goûter (relire ici)

 

IMG_0138

 

IMG_0134

 

Chocolat épais, servi brulant, en pichet, accompagné d'une chantilly d'un velouté rare (une de mes préférées). Un bémol : goût un peu trop sucré pour le chocolat, avec une saveur miel que je n'apprécie pas particulièrement avec le chocolat. 6 euros

 

IMG_0136

 

IMG_0137

 

Grand Café des Négociants, café, brasserie, restaurant, Lyon : infos sur le site web

Repost 0
Published by foodista - dans Lyon
commenter cet article
16 février 2011 3 16 /02 /février /2011 08:00

Depuis l'an dernier, Nicolas Le Bec a confié les cuisines de son restaurant étoilé rue Grolée à Lyon aux commandes de celui qui était son second depuis huit ans : Takao Takano ("Taka") (interview à regarder sur la vidéo de Lyon Resto). Taka a incontestablement sublimé le savoir-faire de Le Bec d'une inspiration asiatique. Il est aussi épaulé par épaulé par Samuel Gaignon, qui travaille aux côtés des deux chefs depuis La Cour des Loges.

 

IMG_0139

 

Nicolas Le Bec multiplie les projets : une adresse à l'aéroport de Lyon St Exupéry, un concept "Rue Le Bec" dans le nouveau quartier Confluence à Lyon, l'ouverture prochaine d'un restaurant à Pékin avec Taka, et le projet avorté du restaurant de l'Opéra Garnier à Paris (relire ici l'article de l'Express à ce sujet).

 

IMG_0140

 

Salle dans la tendance actuelle aux tons chocolat, tables espacées, ambiance feutrée. Le service est souriant, adorable et discret, pas guindé : on se sent immédiatement à l'aise et entre de bonnes mains.

 

IMG_0141

 

Amuse bouche très parfumé : accras, sablés parmesan, tartelettes, tout en petites touches de saveurs bien présentes

 

IMG_0142

 

Le plat : Rave de homard en bouillon aux saveurs thaies. Très aérien, douce déclinaison de parfums autour de la citronelle très réussie. Un bémol : le homard est bien peu présent... L'accompagnement prévu était une purée montée à l'huile d'olive : j'ai demandé une autre proposition (demande prise en compte avec sourire et souci de satisfaire les papilles) ce seront donc des légumes d'hiver en bouillon de morilles, croquants et très parfumés. 34 euros

 

IMG_0143

 

IMG_0144

 

IMG_0145

 

Un dessert : mousse au chocolat chaude, poice pochée au pain d'épices et glace speculoos. Excellent, poire fondante aux doux parfums, glace crémeuse (rarement une texture de glace m'aura paru aussi proche de la perfection !) et mousse entre croquant et velouté chaud. 18 euros

 

IMG_0146

 

IMG_0147

 

IMG_0148

 

Petites gourmandises très agréables pour finir

 

IMG_0149

 

Le bec & Taka, rue Grolée, Lyon. infos et plans sur le site web

Repost 0
Published by foodista - dans Lyon
commenter cet article
4 juin 2010 5 04 /06 /juin /2010 00:04

Une institution lyonnaise : Le Grand Café des Négociants, salle toute en dorures et tentures, ou terrasse bien appréciée aux beaux jours.

La carte est classique : spécialités lyonnaises et cuisine de brasserie, modernisées par quelques touches asiatisantes ici ou là. Le service est soigné, les assiettes servies bien chaudes, le café en pot, dans les règles de l'art.

Plat du jour : Saumon sur julienne de légumes. Produits de qualités, cuissons parfaites pour un plat agréable.

 

Photo0615

 

Grands Raviolis farçis au foie gras et à la truffe, parfaitement al dente servis dans une sauce crémeuse, avec des petits légumes croquants. La farce manque de moelleux, dommage. Mais c'était savoureux pour autant.

 

Photo0614

 

Photo0616

 

Enormes profiteroles, chocolat brulant servi dans un pot (énorme) à part. Les choux sont de toute fraîcheur (et pas élastiques ou secs comme parfois) juste croustillants.

 

Photo0617

 

Glace trois parfums et chantilly. Chocolat, Caramel, Rhum Raisins. On apprécie beaucoup la présentation en petits pots séparés, cela permet de déguster chaque parfum sans se retrouver avec une soupe glacée au fond d'une coupe. La chantilly maison est excellente, les glaces viennent de Glaces des Alpes, que nous aimons ici ou au Sporting à Grenoble : parmi les plus parfumées, et d'une texture fine et fondante.

 

Photo0618

 

Bref, une institution qui est à la hauteur de sa réputation (ce qui n'est pas toujours le cas pour ce genre d'établissement "historique" et renommé dans une ville). Les prix ? le plat du jour était à 12.50, les ravioli à 18 euros, les profiteroles et la glace à 8.50 euros.

 

Déjà testé ici en salon de thé pour une pause glace : à relire

 

Le Grand Café des Négociants, 1 place Régaud, Lyon 2.

Repost 0
Published by foodista - dans Lyon
commenter cet article
26 février 2010 5 26 /02 /février /2010 03:52

Pignol est un traiteur lyonnais qui propose un service à emporter de qualité ainsi que la livraison de plateaux repas ou l'organisation d'événements. Les deux adresses à Lyon et Grenoble disposent aussi d'un restaurant et salon de thé.


pignol_facade


A Grenoble, nous avions apprécié le cadre et la dégustation d'une coupe glacée.


La salle du restaurant salon de thé à Lyon est nettement moins agréable...


pignol_cho


Cependant, le chocolat chaud maison est correct, préparé à l'ancienne à partir d'une ganache, très allongée de lait. Le goût est savoureux mais la texture manque d'onctuosité. La chantilly maison est légère, peu sucrée. Très différente de celle que nous avions testé à Grenoble.


pignol_cho1


Le chocolat viennois à 3.50 euros : c'est un prix imbattable !


A emporter ou déguster sur place : macarons et pâtisseries


pignol_macaron

 

pignol_mac1


pignol_gat


pignol_pat


Pignol
, rue Emile Zola et place Bellecour, Lyon

Repost 0
Published by foodista - dans Lyon
commenter cet article
8 janvier 2010 5 08 /01 /janvier /2010 04:16

Debeaux à Lyon, c'est une pâtisserie chocolaterie très old school, dont l'intérieur, la "décoration", les recettes, semblent n'avoir jamais changé !


d_entree


A l'heure du thé, le salon de dégustation au fond du magasin, ainsi que les tables en mezzanine, sont pourtant bien occupées : il faut dire qu'en cette période de fêtes, la promenade en centre-ville est inéluctablement ponctuée d'une pause chocolat chaud ou thé gâteau !


d_int


d_int1


Le chocolat chaud est préparé à l'ancienne, à partir d'une ganache maison. Il n'est pas particulièrement onctueux, la texture est plutôt légère mais la saveur chocolat est bien présente et bien équilibrée, pas trop sucrée. La chantilly maison est excellente. 5.20 le chocolat et chantilly


d_cho


d_cho1


d_cho2


d_tasse


d_chan


On pourra s'approvisionner en spécialités de chocolats maison


d_chocolats


d_chocolats1


ou encore en marrons glacés


d_marrons


Les pâtisseries sont tentantes, et notamment la fameuse tarte à la praline, spécialité lyonnaise.


d_gat


d_pralines


La photo n'est pas très réussie mais j'ai bien failli craquer pour cette tablette géante de chocolat maison extra bitter incrusté de mille gourmandises...


d_tablette


Debeaux
, 15 rue de la République, Lyon. Salon de thé ouvert du petit-déjeuner au goûter avec restauration rapide le midi.

Repost 0
Published by foodista - dans Lyon
commenter cet article
7 janvier 2010 4 07 /01 /janvier /2010 04:11

Bernachon est un chocolatier lyonnais dont la réputation n'est plus à faire, il est l'un des rares artisans qui élaborent eux-mêmes leur chocolat en travaillant la fève brute.


bern_vitr


A côté de la boutique, un salon de thé permet de déguster les spécialités de la maison, du petit déjeuner au goûter, avec une restauration le midi.


bern_sal


Nous avions déjà apprécié une coupe glacée fort bien présentée et servie, au chocolat d'une saveur remarquable.


Version hiver, voici le chocolat chaud. Pour tout dire, décevant. Nous nous attendions à un corsé et une texture exceptionnels... Mais s'il est préparé à l'ancienne, nous avons trouvé ce chocolat - servi brûlant - trop écoeurant car allongé uniquement de crème et non de lait. Autre regret : il semble que ce chocolat chaud, dont la recette reste secrète comme il se doit, est épicé (poivre ? piment ?) et cela masque la saveur du chocolat, et reste désagréablement en bouche pendant longtemps. La chantilly en accompagnement est de bonne texture, vanillée mais trop sucrée. bref beaucoup de "trop" pour ce chocolat : trop de crème, trop de sucre trop d'épices !


bern_choc


bern_choc1


bern_choc2


La prochaine fois, nous goûterons l'une des pâtisseries maison, en particulier l'emblématique gâteau au chocolat recouvert de sa légendaire fleur de copeaux de chocolat !


bern_gat


bern_gat2


bern_pat


Bernachon
, 46 cours Franklin-Roosevelt, Lyon 6è

Horaires d'ouverture et infos pratiques sur le site web. 

Repost 0
Published by foodista - dans Lyon
commenter cet article
5 janvier 2010 2 05 /01 /janvier /2010 08:51

Chocolat viennois chez Haagen-Dazs. Aie. (mais je ne m'attendais pas à un bon chocolat chaud non plus !!!)C'est un cacao-au-lait sans épaisseur, sans goût. La chantilly qui l'accompagne est trop sucrée et probablement bourrée d'agents épaississants et fixants : la cuillère pourrait tenir droite dans le pot !!! 3.60.


Photo0587


Je n'ai pas testé la gamme de chocolats chauds élaborés à partir de glace chocolat fondue dans du lait chaud...


Haagen-Dazs, rue de la république - Lyon (et autres adresses franchisées)

Repost 0
Published by foodista - dans Lyon
commenter cet article
3 janvier 2010 7 03 /01 /janvier /2010 11:31

Une aventure gustative chez Eskis à Lyon nous a séduits. Le jeune chef Samuel Desjobert se présente comme un artisan culinaire. Sa cuisine est en effet inventive, appuyée sur des associations de saveurs inédites et l'utilisation de techniques moléculaires. J'ai beaucoup de réserves sur la cuisine moléculaire bien que très portée vers la cuisine moderne. Mais ici, elle est utilisée avec une relative modestie, ce sont les produits de qualité, les cuissons maîtrisées et les saveurs qui occupent le devant de la scène.


L'entrée du restaurant, rue Chavannes, dans la presqu'île lyonnaise.


eskis_entree


eskis_entree2


La salle est décorée très sobrement, dans un style japonisant.

eskis_int


L'accueil est agréable et soigné.


eskis_ass


Le choix se portera sur le menu sens et saveurs à 49 euros (mise en bouche, entrée, plat, fromages, pré-dessert et dessert), mais le menu extrait de saveurs à 29 euros est également attrayant. Pour une dégustation plus aboutie, le parcours du chef est à 65 euros. Il est également possible de composer à la carte.


eskis_ass1


La mise en bouche est un cappucino de moule de bouchot, dont la saveur est déclinée en différentes textures : moule cuite, mousse cube, velouté. Une "paille" croustillante d'oignon au curry accompagne l'ensemble avec une touche épicée. Nous sommes dans de bonnes dispositions pour la suite...


eskis_mise_b


Choix de pains blanc ou olive. Très écologiquement correct, chez Eskis les bouteilles d'eau sont bannies : on sert une eau purifiée et / ou gazéifiée par une méthode naturelle norvégienne.


eskis_pain


L'entrée choisie est un foie gras de canard, là encore décliné en différentes textures et saveurs : en terrine, en parfait pané au sésame noir, en coulant dans un croustillant de pain d'épices écume agrumes, accompagné d'une gélification agrumes - kiwi. Excellent et expérience subtile de dégustation en déclinaison qui permet d'apprécier les subtilités du travail culinaire autour d'un produit.


eskis_foie


eskis_foie2


En plat, nous avons échangé un plat du menu sens et saveurs pour un de ceux proposés dans une autre formule. Le choix s'est donc porté, et nous ne l'avons pas regretté, sur le veau français cuit à basse température, sauce praliné, sur riz basmati au lait de coco, kadaif et canneloni de chou rouge parfumé au daikon (un radis japonais). Le veau est très tendre, l'association de saveurs sucrée, salée, acidulée est bien maîtrisée.


eskis_veau


eskis_veau1


eskis_veau2


Nous zappons le fromage (j'avoue, depuis la plus tendre enfance, je fais partie du clan ultra minoritaire des dégoutés de la chose). Le pré dessert est un morito élaboré sous vos yeux : un sirop de rhum dans lequel le serveur ajoute, au siphon, une couche de billes citronnées en mousse, ainsi qu'une écume saveur menthe. A côté, c'est un sablé menthe déstructuré, où l'on retrouve les perles de citron et le pep's d'un sucre pétillant. C'est surprenant en bouche.


eskis_pre_dess


En dessert, du spectaculaire, un cube d'île flottante mandarine est meringué sous vos yeux à l'azote liquide (nous n'avons cependant pas été très emballés par cette exture et la saveur un peu fades), dans une crème vierge au chocolat manjari 64% (excellente), accompagnée d'une panacotta lait d'amande et crumble de zestes d'agrumes, sorbet mandarine.


eskis_dess1


eskis_dess2


eskis_dess3


eskis_dess4


Les mignardises sont servies avec le café, guimauves, macarons, meringue bille gélifiée. Clin d'oeil à la cuisine française de tradition que le sucre présenté sous forme tricolore ?


eskis_cafe


eskis_mign


Eskis
, 11 rue Chavannes, Lyon 

Repost 0
Published by foodista - dans Lyon
commenter cet article

sur instagram : suivre Foodistacity

foodista.inthecity@gmail.com

Recherche

 badge-2-white-160x82

 

Categories