Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
10 juin 2013 1 10 /06 /juin /2013 08:12

A vienne, les restaurants sont plutôt traditionnels, voire rustiques. Peu de restaurants contemporains. Aussi, Fabio est très prisé des jeunes trentenaires chics et branchés ; c'est un lieu de rencontre incontournable.

Fabio restaurant, Vienna
Fabio restaurant, Vienna

Plusieurs espaces : restaurant, bar, lounge, terrasse agréable aux beaux jours

Fabio restaurant, Vienna
Fabio restaurant, Vienna
Fabio restaurant, Vienna

Le menu offre une cuisine italienne moderne

Fabio restaurant, Vienna
Fabio restaurant, Vienna

Pain et huile d'olive

Fabio restaurant, Vienna

Les plats : branzino al finocchio al limone, et pesce al brodo ligure. Produits de qualité et cuisine légère.

Fabio restaurant, Vienna
Fabio restaurant, Vienna

En dessert, un moelleux et sorbet mandarine

Fabio restaurant, Vienna

Fabio restaurant, tuchlauben 4-6, Vienna, Site web

Repost 0
Published by foodista - dans restaurants vienna
commenter cet article
3 juin 2013 1 03 /06 /juin /2013 08:10

Julius Meinl est le fondateur historique de commerces gastronomiques de luxe à Vienne. Au deuxième étage de la boutique située sur le Graben, haut lieu du shopping de la capitale autrichienne, le restaurant propose une cuisine inventive et esthétique à partir de produits de qualité.

Meinl Restaurant, Vienna

Pain et beurre pour accompagner le dîner

Meinl Restaurant, Vienna

La mise en bouche est excellente : il s'agit de poulpe caramélisé aux condiments

Meinl Restaurant, Vienna

En entrée, une variation autour du foie gras et du chocolat valhrona : cigare de chocolat, mousse de foie gras et autres compositions originales

Meinl Restaurant, Vienna

Le plat, un râble de lapin aux morilles, très apprécié du convive

Meinl Restaurant, Vienna

J'ai opté pour le poisson, ballotin de truite servi avec un velouté délicieux à verser à discrétion.

Meinl Restaurant, Vienna
Meinl Restaurant, Vienna

Les produits sont de grande qualité, les plats sont magnifiques... mais on reste un peu sur sa faim. Les compositions sont assez complexes, pour des portions plutôt réduites, ce qui ne permet pas d'apprécier pleinement les saveurs.

Meinl restaurant, Graben, Vienna, site web

Repost 0
Published by foodista - dans restaurants vienna
commenter cet article
30 mai 2013 4 30 /05 /mai /2013 08:21

Cette trattoria cannoise ne paye pas de mine, et pourtant, c'est une adresse que les festivaliers se disputent : difficile de trouver un place pour s'y attabler en période de fête du 7ème art ; les journalistes et cinéphiles viennent échanger leurs impressions, accueillis par une Laura charmante et efficace pour satisfaire les gourmets pressés. A l'intérieur, une trancheuse à charcuterie pose le décor ; en terrasse, des tables de bric et de broc.

Da Laura, Cannes
Da Laura, Cannes

La carte décline quelque propositions simples et traditionnelles de la cuisine italienne. Mais l'intérêt est surtout d'écouter Laura présenter l'entrée et la pasta du jour, fonction du marché, avec son accent italien... et on s'imagine sur une place de Rome.

Da Laura, Cannes

En amuse bouche, quelques tranches de charcuterie italienne, parmesan et gressins

Da Laura, Cannes

Nous avons choisi des raviolini aux foie gras, ultra crémeux, la saveur du fois gras fondu est bien présente, le poivre est ajouté à convenance avec un énorme moulin à l'ancienne, c'est délicieux.

Da Laura, Cannes
Da Laura, Cannes

Le tiramisu maison est réputé mais nous avons été déçus... peut-être aurions nous du nous en tenir au classique car la version fruits rouges était particulièrement baclée : spéculoos (ressemblant étrangement à ceux offerts en sachet avec le café) au fond d'un verre, mascapone liquide et fraises trempées, aucune tenue, du vite fait sans travail

Da Laura, 8 rue du 24 août, Cannes

Da Laura, Cannes
Da Laura, Cannes
Repost 0
24 mai 2013 5 24 /05 /mai /2013 08:46

En pleine période de festival, difficile de trouver une table à Cannes, mais mes petites habitudes de vacancière assidue me permettent de reserver dans des restaurants où je suis sûre que le service sera parfait, l'accueil agréable et la cuisine parfaite. Parmi ces adresses fiables, l'Affable ne m'a jamais déçue.

L'affable, Cannes

Décoration contemporaine sobre, pour une adresse dont il faut connaître l'existence : on peut passer devant l'entrée, dans la rue Lafontaine (entre croisette et rue d'Antibes), sans la remarquer.

Du pain excellent et du beurre frais pour patienter

L'affable, Cannes

Un aioli aux légumes vapeur, simple et parfait. Une portion conséquente d'un épais filet de cabillaud dont la cuisson est nacrée, légumes juste croquants.

L'affable, Cannes

Le must à L'Affable, c'est le fameux soufflé au Grand-Marnier et beurre d'orange, toujours réussi.

L'affable, Cannes
L'affable, Cannes
L'affable, Cannes

Petites madeleines maison ultra fondantes avec une addition douce pour la qualité des produits, l'Affable est une valeur sûre.

L'affable, Cannes

L'Affable, rue Lafontaine, Cannes, site web

Repost 0
6 mai 2013 1 06 /05 /mai /2013 08:57

Nous avions eu l'occasion de prendre un breakfast au restaurant du magnifique hôtel Greenwich à Tribeca (celui de De Niro !). Retour pour un lunch, cuisine italienne excellentissime !

Locanda Verde, NYC
Locanda Verde, NYC
Locanda Verde, NYC

Le menu, et un pain aux aromates qui arrive en guide d'amuse bouche

Locanda Verde, NYC
Locanda Verde, NYC

Ravioli aux scampi, courgettes et ail toasté, divins...

Locanda Verde, NYC

En dessert, un tiramisu revisité en coupe glacée, mousse chocolat et granité café

Locanda Verde, NYC
Locanda Verde, NYC
Locanda Verde, NYC

Locanda Verde, 377 greenwich st, NYC

site web

D'autres très bons italiens testés à NYC : esca, manzo, abboccato, a voce, remi, otto, osteria circo et marea (2ème)

Repost 0
Published by foodista - dans New-York restaurants
commenter cet article
30 avril 2013 2 30 /04 /avril /2013 08:34

Un peu de gastronomie autrichienne à NYC, pourquoi pas ? New York est la ville de toutes les cuisines et nous avons déjà apprécié le Café Sabarsky à la Neue Galerie, qui est supervisé par le même chef.

Wallsé, 1* NYC

Wallsé est récompensé par une étoile au guide rouge. L'accueil n'est cependant pas le meilleur que nous avons trouvé à NYC.

Le foie gras est n'a rien d'exceptionnel : servi trop froid, il manque de fondant.

Wallsé, 1* NYC

Le homard du Maine avec spatzle est en revanche excellent, une bonne portion permet d'apprécier un chair ferme et goûteuse.

Wallsé, 1* NYC

En dessert, un gâteau au chocolat et framboises, mousse légère mais saveur corsée, accompagné d'une glace aux châtaignes très parfumée.

Le sunday lunch est à 35$ pour 3 plats, avec un choix alléchant. C'est une excellente option à recommander, malgré notre bémol sur le foie gras et le service.

Wallsé 344w 11th St. NYC. Site web

Wallsé, 1* NYC

344 west 11th street NYC

Repost 0
29 avril 2013 1 29 /04 /avril /2013 08:21

Nous avions déjà apprécié la cuisine du restaurant Marea à NYC. A l'époque, il venait de conquérir sa deuxième étoile au guide rouge.

Au bar, le service continu permet de déguster les spécialités à tout moment de la journée... Aussi, en arrivant à NYC sans avoir beaucoup pioché dans les plateaux repas Air France, il était 15h, la faim commençait à se faire sentir : nous nous sommes attablés au comptoir pour une assiette de spaghetti maison crabe, oursins de santa barbara et basilic... Un délice ! cher, très cher pour un primi piatti mais tellement bon !

Marea 2** NYC
Marea 2** NYC

Marea, 240 central park south, NYC site web

Repost 0
Published by foodista - dans New-York restaurants
commenter cet article
22 avril 2013 1 22 /04 /avril /2013 08:29

La bistronomie française est très en vogue à NYC : viennent s'ajouter aux déjà très réputés Balthazar, Pastis, La Grenouille, Benoît et autres quelques nouveaux venus dans des quartiers plus en pointe. Ces dernières semaines, Le Philosophe, Montmartre, Chez Sardine ont ouvert avec un buzz élogieux.

Rendez-vous au Philosophe, pour un lunch sous les yeux de nos plus grandes figures de la discipline. Le repas est offert si l'on reconnaît au moins 35 philosophes français.

J'ai fait un bon score : la totalité des contemporains de BHL, Bruckner, Badiou, Eribon... et presque tous ceux du 20è siècle. Pour le 18è, les choses se corsent un peu, je connais leurs écrits (c'est un peu mon métier !) mais pas toujours leur visage.

Pour le lunch, la formule prix-fixe à 20 dollars est tout à fait attractive mais nous préférons un choix à la carte, qui permet de goûter au foie gras en entrée, plutôt pas mal et agréablement accompagné de très bon pain et de condiments sucrés-salés.

Le poulet amish est excellent, fondant : il faut dire que les poulets de Pennsylvanie, aux chairs bien dodues, sont un régal (en particulier, celui servi dans le restaurant étoilé David Bouley, cuit en cocotte lutée, qui est un des plats signature -relire ici).

Le Philosophe, restaurant à NYC
Le Philosophe, restaurant à NYCLe Philosophe, restaurant à NYC
Le Philosophe, restaurant à NYCLe Philosophe, restaurant à NYC
Le Philosophe, restaurant à NYC
Le Philosophe, restaurant à NYC

Aucun doute, Le Philosophe, situé près de la NY University / east village, va très vite devenir une table intello-gastro !

Le Philosophe, 55 bond street, NYC, site web

Le Philosophe, restaurant à NYC
Le Philosophe, restaurant à NYC
Repost 0
Published by foodista - dans New-York restaurants
commenter cet article
15 avril 2013 1 15 /04 /avril /2013 07:57

Le restaurant de l'hôtel NoMad a suscité un véritable engouement depuis son ouverture il y a un peu plus d'un an : il faut dire que le chef Daniel Humm, du Eleven Madison Park 3* (relire notre expérience ici), supervise la carte, exécutée par Will Guidara. Une première étoile michelin vient d'être attribuée au restaurant, dont le chef cuisinier a été élu chef de l'année aux Time Out eating awards.

1-nyc 2495

 

L'accueil est charmant, attentif. Le restaurant comporte plusieurs espaces à choisir selon l'humeur : atrium, salons plus feutrés, cheminée.

 

Le pain offert en guise d'amuse bouche est une merveille, il faut vraiment se faire violence pour le déguster avec parcimonie !

1-nyc 2498

1-nyc 2500

 

Parmi les plats signatures, présents à la carte depuis le début, les tagliatelles king crabe et citron, conseillées par le serveur. Les pâtes sont faites maison, cuissin al dente parfaite, la portion de crabe est consistante, d'une texture parfaite : on sent la qualité des produits sélectionnés. La sauce légère souligne agréablement le plat sans masquer les saveurs. C'est parfait.

1-nyc 2499

 

Le plat : St Jacques, celeri et sauce encre de seiche : là aussi c'est une réussite, les saveurs se marient bien, les ingrédients de qualité et les cuissons maîtrisées.

 1-nyc 2503

Nous sommes conquis par la cuisine du NoMad, qui mérite toutes les récompenses, et sa réputation est bien légitime !

 

Nous avions séjourné à l'hôtel en septembre 2012 : accueil charmant et discret, déco Jacques Garcia qui tranche avec les autres hôtels de NYC. C'est un hôtel vraiment agréable et sans conteste une "place to be". Ceci dit, les équipements ne sont pas à la hauteur d'un 5* (plutôt comparable aux 4* luxe de NYC), mais le prix des chambres standards sont ceux d'un 4* donc pas d'abus, le rapport qualité / prix est très satisfaisant. En ce qui me concerne, je ne suis pas fan de la déco des chambres, mais c'est très personnel, je préfère dormir dans des athmosphères épurées et plus impersonnelles.

CIMG7052

CIMG7055

CIMG7059

CIMG7063

CIMG7053

 

The NoMad, broadway @ 28th st, NYC, site web

Repost 0
8 octobre 2012 1 08 /10 /octobre /2012 06:45

Le restaurant David Bouley à NYC tribeca est récompensé d'une étoile Michelin  (l'édition 2013 qui vient de paraître confirme une seule étoile)... mais notre expérience à nous vaut trois étoiles : du service à la qualité de la cuisine, c'était un sans faute qui nous a transporté dans un beau voyage gastronomique. Le tasting menu du lunch à 55 dollars (choix de cinq plats parmi la carte du restaurant !) est un moyen plutôt abordable de ravir ses papilles.

 

4 1342

 

4 1343

 

On s'installe, les tables sont bien espacées autour de la cheminée et des pains disposés sur le chariot.

 

4 1344

 

4 1345

 

Choix de pains (noix, abricot, romarin, figue... ou campagne, pain blanc...) et beurre : le chariot de pain va repasser tout au long du repas, pour varier les plaisirs et associations avec les mets.

 

4 1346

 

4 1350

 

Amuse-bouches gaspacho et burrata, cracker cream cheese à la truffe noire, une belle entrée en matière très parfumée.

 

4 1347

 

4 1348

 

Le carpaccio en entrée est bon mais très gras et gagnerait à être un peu plus relevé.

Carpaccio of Kampachi, Big Eye Tuna and Striped Amber Jack

Prepared in a Mediterranean Manner

 

4 1349

 

Le plat signature est un flan de champignon, crabe et bouillon dashi, truffe : c'est excellent, sbtil et parfumé, différentes textures et saveurs en déclinaisons douces.

Porcini Flan, Alaska Live Dungeness Crab, Black Truffle Dashi

 

4 1352

 

Le chef ajoute un petit extra au menu pour nous faire goûter le poisson (black cod) tomates et verveine, la cuissson est parfaite.

Black Cod Marinated with Pistachio Miso, Heirloom Tomatoes, Elderflower

Homemade Raspberry Vinegar, Tonka Bean, Fresh Verbena

 

4 1354

 

Le poulet cuit en cocotte lutée, présentée et ouverte à table, pour nous enivrer des parfums qui se dégagent quand le couvercle se soulève. La viande est d'un fondant inégalé, les ravioli libérent leur farce crémeuse dans le bouillon, qui se transforme en velouté, c'est divin !

All-Natural Pennsylvania Chicken, Nova Scotia Chanterelles

Corn Ravioli, Hay

 

4 1355

 

4 1356

 

4 1357

 

Le pré-dessert, glace myrtille, ne nous séduit pas particulièrement

Maine Wild Blueberry Sorbet, Flax and Bulgar Wheat Gelato

 

4 1358

 

Et le dessert choisi, en déclinaison de chocolat nous laisse planer pendant quelques heures !

Hot Valrhona Chocolate Soufflé, White Coffee Cloud, White Chocolate Ice Cream, Chocolate Mousse

 

 4 1359

Repas inoubliable, d'autant que les portions offertes sont de vraies portions (et non des petites portions dégustation) qui permettent d'apprécier toutes les saveurs des plats. Le chef vient nous saluer en fin de repas, et nous n'avons qu'une envie : lui décerner deux étoiles supplémentaires et revenir bien vite !

 

4 1360

 

Bouley, 163 duane st, site web

 

Autres restaurants étoilés à NYC, mais Bouley est de loin notre préféré !

Le Bernardin

Nougatine

Gotham Bar & Gril

Aureole

A Voce

Esca

The Modern

Marea

Eleven Madison Park

Sho Shaun Hergatt

Aldea

 

 

Repost 0
Published by foodista - dans New-York restaurants
commenter cet article

sur instagram : suivre Foodistacity

foodista.inthecity@gmail.com

Recherche

 badge-2-white-160x82

 

Categories